Menu

Achat immobilier : Bien calculer sa capacité d'acquisition

Avant de réaliser votre premier achat immobilier à Rennes, il est indispensable d’estimer précisément votre capacité d’acquisition. Concrètement, il s’agit de la somme totale que vous pouvez consacrer à votre achat  : votre apport personnel additionné à votre capacité d’emprunt (l’enveloppe financière que vous pouvez prétendre emprunter à la banque). Quelques clés pour bien la calculer.  

Apport personnel  : un atout pour votre projet immobilier

L’apport personnel correspond à la somme immédiatement disponible pour le financement de votre achat immobilier. La plupart du temps cette enveloppe provient de vos économies  : épargne personnelle, héritage, PEL ou même prêts familiaux.

Si vous n’êtes pas primo-accédant, cet argent peut également provenir de la vente d’un bien immobilier acquis précédemment. Disposer d’un apport personnel constitue un atout de taille pour la réussite de votre achat immobilier, même s’il n’est pas obligatoire. Les établissements bancaires considèrent qu’un bon apport couvre entre 10 % et 30 % du montant total de l’achat immobilier.  

Déterminer ses capacités de remboursement

Pour calculer votre capacité d’acquisition, vous devez également estimer vos capacités de remboursement. En clair, il s’agit de déterminer la somme d’argent que vous pouvez rembourser chaque mois, sans vous mettre en difficultés financières. Établissez un état des lieux complet et précis de vos dépenses fixes et variables et de vos ressources financières.  

Dans l’analyse du budget familial, il est essentiel de bien prendre en compte l’ensemble des charges fixes que doit assumer le foyer chaque mois  :  

  • les dépenses énergétiques (eau, électricité, chauffage…)
  • les remboursements des crédits déjà souscrits (voiture, prêts à la consommation…)
  • les frais liés à la garde des enfants
  • les dépenses quotidiennes (alimentation, vêtements, téléphone, transports)
  • le coût des assurances
  • l’ensemble des impôts

Une fois l’ensemble de ces dépenses décomptées de vos ressources, la somme d’argent restante doit vous permettre de supporter le remboursement de la mensualité du crédit immobilier, tout en vous laissant un « reste à vivre » satisfaisant. Le taux d’endettement ne doit pas dépasser 33 %.

Durée et montant du prêt  : les critères d’un crédit réussi

Un bon crédit est un crédit adapté aux finances de l’emprunteur et au projet immobilier. Ainsi, si le futur propriétaire souscrit un prêt sur une courte durée, il paiera au final moins d’intérêts. Mais en contrepartie, il devra assumer des mensualités élevées, qui peuvent asphyxier son budget.  

À l’inverse, si la durée du prêt est longue, les charges liées à l’emprunt seront plus faciles à supporter, mais le coût de votre crédit sera proportionnellement plus important (du fait du montant total des intérêts).

Optimisez le financement de votre projet immobilier en Ille-et-Vilaine

  • Financement
  • Prêt à taux zéro
  • Location/accession PSLA
  • BRS
  • Aides (ANRU)
  • Défiscalisation
  • Consommation (RT 2012, BBC...)

Pour recevoir notre lettre d'information

Menu