Menu

Durée, montant…que choisir pour votre crédit immobilier ?

Le choix du montant et de la durée d’un crédit immobilier se révèle crucial dans la réussite d’un projet d’achat immobilier. Comment procéder pour les définir en fonction de votre projet et de vos capacités financières ? Les conseils de Coop de Construction pour réaliser l’achat de votre appartement à Rennes.

Quelle durée choisir pour son crédit immobilier ?

En l’absence de fortune personnelle, le crédit immobilier est une étape incontournable. Pour réussir son achat immobilier, il faut veiller à bien « paramétrer » l’emprunt immobilier. Concrètement, il s’agit d’ajuster au mieux la durée et le montant du prêt immobilier, afin qu’ils soient adaptés au projet.

En moyenne, les acheteurs français souscrivent un crédit sur une durée de 18 ans et 10 mois. Depuis quelques années, la tendance est à l’allongement de cette durée d’emprunt, notamment du fait de la faiblesse des taux d’intérêt.

Sur quelle durée emprunter ? Il n’existe pas de réponse tranchée à cette question, mais plutôt un juste équilibre à trouver. L’idée centrale est le coût du crédit. Plus un crédit immobilier est long, plus la somme totale des intérêts - appliqués chaque mois - sera élevée, donc plus ce crédit coûtera cher à l’acquéreur. Néanmoins, s’il est tentant de raccourcir la durée du crédit pour voir diminuer le coût total de son prêt, les mensualités à rembourser doivent rester gérables en termes de budget. Pour les jeunes primo-accédants, emprunter sur une plus longue durée est un moyen d’emprunter davantage et donc de faire un projet immobilier plus ambitieux (logement plus spacieux, meilleur emplacement…).

Combien emprunter pour son achat immobilier ?

Avant de déposer une demande de prêt auprès d’un établissement bancaire, il est conseillé de calculer sa capacité d’emprunt, et ce, que vous soyez primo-accédant ou investisseur. Cette donnée permet d’estimer la somme à laquelle vous pouvez prétendre pour réaliser votre achat immobilier. Les banques acceptent ou refusent une demande de crédit en fonction du risque de défaillance de l’emprunteur. En clair, ces organismes financiers veulent se couvrir d’une éventuelle insolvabilité de leur client.

Les éléments à prendre en compte pour estimer votre capacité d’emprunt sont les suivants :
- Les revenus mensuels du foyer
- Le montant du loyer
- Les charges fixes (assurance, garde des enfants….)
- Autres mensualités si d’autres prêts sont en cours
- Montant des intérêts qui seront appliqués

De la capacité d’emprunt découle directement la capacité de remboursement. Afin de ne pas rencontrer des difficultés financières à cause de mensualités trop élevées, le taux d’endettement maximum à ne pas dépasser s’établit à 33%. L’ensemble de vos charges et emprunts à rembourser ne doit pas dépasser le tiers de vos revenus. Cela garantit un « reste à vivre » (la somme d’argent dont vous disposez une fois tous les prélèvements ponctionnés et les charges payées) suffisamment confortable.

Optimisez le financement de votre projet immobilier en Ille-et-Vilaine

  • Financement
  • Prêt à taux zéro
  • Location/accession PSLA
  • BRS
  • Aides (ANRU)
  • Défiscalisation
  • Consommation (RT 2012, BBC...)

Pour recevoir notre lettre d'information

Menu