Menu

Vers un espace de télétravail à soi, chez soi ?

Avec la pandémie, le télétravail se généralise, révélant les limites des espaces pas toujours adaptés. Comment le logement neuf peut-il intégrer de nouvelles attentes  ? Sophie Laisné, architecte – urbaniste fondatrice de l’Atelier du Canal à Rennes, nous partage quelques éléments de réflexion. 

L’Atelier du Canal est très investi dans l’aménagement urbain et la conception de logements sur Rennes Métropole. Sophie Laisné collabore régulièrement avec Coop de Construction. Elle est notamment l’architecte du Quadri, un bâtiment à forte coloration sociale et solidaire, et au fonctionnement participatif. Habituée à travailler dans la concertation et les échanges avec les futurs utilisateurs, elle conçoit des lieux où il fait bon vivre et travailler.

Mais quand le confinement, le télétravail, une présence accrue de toute la famille à la maison font émerger de nouvelles attentes dans l’habitat, comment les intégrer dans les futurs projets  ?

Une place pour un petit espace appropriable
« On ne peut pas dire que l’on va faire une pièce en plus pour pouvoir travailler car les mètres carrés - comme les budgets - ne sont pas toujours extensibles. La première idée serait de prévoir dans chaque logement une ou deux alcôves individuelles. Cela consiste à un petit espace appropriable où l’on puisse se sentir un peu comme dans son bureau et qui donne le sentiment de s’isoler pour travailler ou étudier.


Cet espace d’intimité à la fois minuscule et très important peut être placé entre deux cloisons. Deux mètres de long sur 1,50 m de large suffisent à mettre un bureau avec une chaise, son ordinateur, sa tasse de café. Une petite étagère mobile, un rideau peut le refermer. L’objectif est d’éviter d’être dans la salle de séjour en même temps que les enfants qui jouent ou reviennent de l’école. Transformable, il laisse la possibilité de proposer des usages différents en fonction des besoins ou des évolutions de la famille au fil des années comme un dressing, une micro-salle de jeu, etc…

L’indispensable  : internet de qualité accessible dans tout le logement
L’autre enjeu est celui de la connexion internet et d’une bonne qualité de wifi dans le logement pour que chacun puisse surfer sur le web ou réaliser ses appels-visio dans de bonnes conditions. Les différents points de connexion doivent être réfléchis pour optimiser l’usage des appareils connectés partout dans le logement. Bien sûr, les opérateurs comme les employeurs ont aussi leur rôle à jouer afin de donner à chacun de bonnes conditions de télétravail.

Une évidence  : un espace extérieur pour respirer
L’une des grandes leçons du confinement porte sur les extensions au logement. Il n’y a plus un projet qui devrait se passer d’un espace extérieur  : un balcon, une loggia, une terrasse, un petit bout de jardin pour sortir de chez soi, respirer, prendre un café dehors. Le mieux, c’est de pouvoir y installer une petite table où déjeuner, un endroit pour faire un peu de jardinage et faire pousser des fleurs, des aromates, poser un petit barbecue, bref un espace où l’on peut vivre un petit peu.
L’idéal, c’est aussi de trouver le moyen de donner un peu d’intimité à cet espace, en plus de l’usage  : une grille séparative pour accrocher des plantes en pots, un garde-corps un peu plus opaque pour que chacun soit tranquille. Et quand l’espace est abrité avec protection à la pluie ou pare-soleil, il offre la possibilité de profiter beaucoup plus de la douceur de l’air pour faire une pause ou à l’inverse y travailler.

Les espaces partagés  : pour voir plus loin
Et il y a un sujet que Coop de Construction connaît bien comme moi qui suis engagée dans ce mouvement depuis une trentaine d’années, c’est l’habitat partagé et participatif où l’on habite à plusieurs familles avec un espace en commun. Actuellement bien sûr, il faut respecter les gestes barrières, mais à l’avenir, c’est la possibilité de trouver des lieux en co-working et partager du lien avec des voisins. »

L’idée fait son chemin, car sans parler d’habitat participatif, de plus en plus de programmes de logements neufs intègrent désormais un espace partagé à disposition des habitants.
Preuve qu’au-delà de la problématique du télétravail, le logement a encore de belles idées à imaginer.

Optimisez le financement de votre projet immobilier en Ille-et-Vilaine

  • Financement
  • Prêt à taux zéro
  • Location/accession PSLA
  • BRS
  • Aides (ANRU)
  • Défiscalisation
  • Consommation (RT 2012, BBC...)

Pour recevoir notre lettre d'information

Menu