Menu

Durée, mensualités, montant : quelles conditions pour votre prêt immobilier ?

À moins de disposer d’une colossale fortune personnelle, souscrire un crédit immobilier demeure un passage obligé dans l’achat d’un bien immobilier. Durée, mensualités, montant… Quelles conditions pour votre prêt immobilier ? Nos conseils.

Crédit immobilier : comment calculer votre capacité d’emprunt ?

Vous projetez d’acheter un bien immobilier ? Avant même de rechercher le logement de vos rêves, posez-vous la question du prêt bancaire. En effet, excepté si vous disposez d’une fortune personnelle colossale vous permettant d’acheter comptant, le crédit immobilier est incontournable pour acquérir votre futur bien immobilier.

Pour cibler des biens correspondant réellement à votre budget, il est impératif d’avoir une idée précise de votre capacité d’emprunt. Malgré des taux d’intérêt historiquement bas, les banques appliquent toujours des règles strictes en termes d’emprunt. Les organismes prêteurs ont même tendance à se montrer plus pointilleux, le nombre de prêts accordés accusant une légère baisse.

Définir le taux d’effort pour estimer le prêt

Pour émettre un avis favorable ou défavorable à la demande de prêt et définir le montant du prêt accordé, les établissements bancaires définissent un « taux d’effort ». Pour faire simple, le montant de la mensualité à rembourser ne doit pas dépasser 33 % des ressources du foyer emprunteur. Ainsi, pour un couple percevant mensuellement 2 500 euros à deux, le montant de la mensualité ne pourra excéder 825 euros.

Pour obtenir le capital global auquel vous pouvez prétendre, il vous suffit de multiplier ce montant par le nombre de mois prévus sur toute la durée de votre prêt. Ainsi, dans notre exemple, le couple devrait pouvoir emprunter 99 000 euros sur 10 ans, 148 500 euros sur 15 ans, 198 000 euros sur 20 ans, etc. Au sein de programmes neufs à Rennes, des biens de cet ordre de prix sont disponibles.

10, 20 ou 30 ans : sur quelle durée emprunter ?

En seulement 4 ans, la durée moyenne des prêts souscrits s’est rallongée de 14 mois. Les prêts de longue, voire très longue durée, signent leur grand retour. À la fin du dernier trimestre 2018, la durée moyenne des prêts contractés par les acquéreurs potentiels s’élevait à 18 ans et 10 mois.

Alors, quelle est la meilleure stratégie à adopter pour votre crédit immobilier ? Malheureusement, il n’existe pas de réponse type à cette question. Il est tentant de privilégier le « reste à vivre » afin de conserver un pouvoir d’achat confortable, en contractant un prêt sur le long terme.

Néanmoins, plus la durée du prêt est longue, plus le montant total des intérêts à payer est élevé. À l’inverse, un prêt de courte durée permet de baisser la somme des intérêts, mais augmente les mensualités… En résumé, la durée du prêt doit être dimensionnée en fonction de vos revenus, de votre âge et de votre projet. L’idée est de parvenir au bon équilibre budgétaire entre vos mensualités, vos dépenses et vos ressources.

Optimisez le financement de votre projet immobilier en Ille-et-Vilaine

  • Financement
  • Prêt à taux zéro
  • Location/accession PSLA
  • BRS
  • Aides (ANRU)
  • Défiscalisation
  • Consommation (RT 2012, BBC...)

Pour recevoir notre lettre d'information

Menu