Menu

Avec le Quadri, l’ESS a désormais pignon sur rue

Bâtiment consacré à l’Economie sociale et solidaire, le Quadri accueille ses occupants dans quelques jours. Retardé par le confinement, ce chantier emblématique porte haut les valeurs coopératives. Explications avec le représentant du maître d’ouvrage, Didier Croc, et la directrice de RESO Solidaire, Haud Le Guen.  

À quelques jours de la livraison de cet imposant bâtiment de 83 mètres de long, au pied de la station de métro Triangle dans le quartier rennais du Blosne, les derniers ouvriers s’activent aux abords du Quadri. En cette journée ensoleillée de mars, tous les signaux sont au vert, et Didier Croc se montre confiant. Représentant du maître d’ouvrage Coop de Construction, il a repris le dossier au moment du premier confinement, dans des conditions difficiles. « Le chantier était à l’arrêt. Il restait alors 3 millions d’euros de travaux à réaliser, sur une enveloppe totale de plus de 8 millions. Les travaux de gros œuvre étaient réalisés à 90%, les menuiseries extérieures à 70% et l’étanchéité à 50% », énumère ce spécialiste, qui fit l’essentiel de sa carrière chez Coop de Construction (il en fut le directeur de 2008 à 2015). En raison de ce retard, la livraison du Quadri a été décalée de quelques mois, mais cette fois, la date du 31 mars sera bel et bien tenue.

Quatre niveaux

C’est dès 2015 que ce projet d’un bâtiment dédié aux acteurs de l’ESS à Rennes voit le jour, grâce aux échanges noués entre Coop de Construction, le pôle de développement de l’ESS du Pays de Rennes RESO Solidaire et l’architecte rennaise Sophie Laisné, qui pilote l’Atelier du Canal. Le premier sera maître d’ouvrage et le second, maître d’usage de cette ambitieuse réalisation architecturale pensée comme un signal urbain. Le projet, porté par l’aménageur Territoires, s’inscrit dans le cadre du renouvellement du quartier prioritaire du Blosne, porté par la Ville de Rennes et soutenu par l’ANRU (Agence nationale pour le renouvellement urbain).
Ce long vaisseau immobile ressemble de prime abord à un immeuble de bureaux classique et contemporain, avec ses étages rythmés de brise-vues métalliques. Il se déploie sur quatre niveaux, et offre 5000 mètres carrés de bureaux. Le premier, le deuxième et le quatrième étage seront occupés par des activités directement en lien avec l’ESS, tandis qu’au troisième étage, prendront place des services de Rennes Métropole en lien avec de jeunes entreprises innovantes. Au rez-de-chaussée, les vastes cellules commerciales sont en rapport direct avec la vocation du lieu  : on y trouvera une alimentation bio à l’enseigne de Scarabée Biocoop, la librairie coopérative L’établi des mots, le dépôt-vente de vêtements Trocabi, un point info ouvert sur le quartier…  

Démarche participative

Originalité : les porteurs du projet, appelés les Quadri’acteurs, ont directement participé à l’aménagement de l’immeuble, dans le cadre d’une démarche participative. Ils ont pu ainsi définir le cloisonnement des bureaux, en fonction de leurs attentes et de leurs usages. Plusieurs groupes thématiques de travail ont été constitués au cours de ces dernières années pour imaginer le fonctionnement du Quadri, autour des questions de gestion, d’aménagement, d’environnement, de communication, de territoire...  « Nous avons recherché un mode de participation contributif. Ainsi, le temps de chacun est compté, via un système d’échange local, afin d’encourager la mutualisation. Nous avons comptabilisé entre 2000 et 2500 heures qui seront valorisées à travers un dispositif de « monnaie-temps » entre les Quadri’acteurs », explique Haud Le Guen, directrice de RESO Solidaire.  

Lieu de vie

À quelques jours de l’arrivée des premiers camions de déménagement, tous les bureaux sont quasiment assurés d’être occupés rapidement. 16 entreprises occuperont les étages, dont certaines abriteront d’autres porteurs de projets, sous forme d’incubateur, à l’image de TAg35, par exemple. Un signe qui ne trompe pas  : les 62 boîtes aux lettres du hall sont déjà toutes attribuées  ! Au total, le Quadri devrait accueillir environ 300 occupants. « Nous souhaitons aussi créer des liens avec les quelque 1000 salariés qui sont en proximité immédiate de l’immeuble », annonce Haud Le Guen, qui emménage avec ses équipes dès le 1er avril. Plus qu’un bâtiment signal dans la ville, le Quadri sera, demain, un lieu de vie, de création, de solidarité et de partage. N’hésitez pas à pousser la porte  !

Optimisez le financement de votre projet immobilier en Ille-et-Vilaine

  • Financement
  • Prêt à taux zéro
  • Location/accession PSLA
  • BRS
  • Aides (ANRU)
  • Défiscalisation
  • Consommation (RT 2012, BBC...)

Pour recevoir notre lettre d'information

Menu