Menu

Présidence : un nouveau pilote pour Coop de Construction

Entretien croisé entre deux hommes passionnés

---

Un nouveau pilote pour Coop de Construction

Après 19 ans à la tête de Coop de Construction, Olaf Malgras voit Roger Le Guyader lui succéder. Ce dernier, aviateur émérite, connait bien l’entreprise pour l’avoir suivi depuis… 40 ans comme expert-comptable. Entretien croisé entre deux hommes passionnés.

Leur complicité n’est pas feinte. Olaf Malgras et Roger Le Guyader partagent une passion commune pour l’engagement et l’action. Et l’émotion était bien présente lors de l’assemblée générale du 7 juillet qui marquera la longue histoire de Coop de Construction. Après 19 ans de présidence, l’amoureux des vignes d’Anjou passe le relais- ou plutôt le manche- à un aviateur confirmé. Au-delà de l’anecdote, il convient plutôt de souligner combien Roger Le Guyader ne se pose pas en terre inconnue. Expert-comptable de profession, il a suivi l’entreprise durant 40 ans et a accompagné plusieurs directeurs financiers successifs. Aude Gortais, l’actuelle responsable administrative et financière, fut d’ailleurs sa collègue au sein du cabinet KPMG.

Capacité d’innovation

Lorsqu’on demande à Olaf Malgras ce qu’il retient de ces presque vingt ans de compagnonnage chez Coop de Construction, plusieurs moments forts lui reviennent en mémoire. « Je citerai par exemple la construction du premier immeuble où nous avons dissocié le bâti du terrain, ce que l’on appelait à l’époque le logement très social, devenu depuis le BRS (bail réel solidaire). Il y a eu aussi le premier habitat participatif à Chevaigné, qui a désormais dix ans d’existence », rappelle-t-il, en soulignant que depuis sa création en 1949, Coop de Construction a toujours su innover.

Roger Le Guyader le confirme. « Je me souviens également du programme Salvatierra, un immeuble innovant en bauge. Qui dit innovant, dit prise de risque financier ! D’ailleurs, à l’époque, la Coop avait failli disparaitre du fait de ce programme », rappelle l’ancien expert-comptable, qui a accompagné l’entreprise de 1983 à 2016 en tant que conseil extérieur.


« Chez Coop de Construction, nous construisons des logements pour loger les gens dans les meilleures conditions, pas pour gagner de l’argent ! » - Olaf Malgras

Mission sociale

Dans le contexte actuel de retour de l’inflation et de hausse des taux d’intérêt, l’accès au logement pour tous se complique à nouveau. En tant que président, Roger Le Guyader aura à cœur de poursuivre cette mission sociale. À cet égard, il insiste sur les perspectives offertes par le Plan local de l’Habitat (PLH) de 
Rennes Métropole, en cours d’élaboration. « Il est prévu de construire 30.000 logements dans les 6 années à venir, soit 5.000 logements par an. Avec un volume d’activité de 150 logements par an, Coop de construction entend faire partie des acteurs promoteurs qui accompliront cette tâche. Cela est vital et légitime pour notre structure dont l’objet social est, rappelons-le, de permettre aux primo-accédants les plus modestes de se loger », souligne le nouveau président.

Le statut spécifique de l’entreprise est sans doute un atout dans ce contexte. « Chez Coop de Construction, nous construisons des logements pour loger les gens dans les meilleures conditions, pas pour gagner de l’argent ! Nous avons un énorme avantage lié à notre statut de coopérative : nous n’avons pas de distribution de dividendes à nos actionnaires », ajoute Olaf Malgras.

Nouvelles attentes

Comme tous les acteurs de l’immobilier, Coop de Construction doit relever de nouveaux défis liés à l’évolution des attentes de ses clients. Après la recherche de la qualité de construction et du confort, puis l’attention portée aux enjeux de développement durable, apparait une nouvelle préoccupation sociétale : celle de « bien habiter » son logement, en lien avec le voisinage, le tissu associatif…. « Nous avons une relation particulière avec nos acquéreurs, que nous appelons nos bénéficiaires, et que nous intégrons dans le projet, dès le départ. Nous sommes très attachés à la notion de maîtrise d’usage, en tenant compte de leurs attentes », souligne Olaf Malgras. « À côté du logement social, nous avons aussi un secteur libre, qui nous permet d’équilibrer financièrement nos actions dans la durée », ajoute Roger Le Guyader.


« Je m’inscris dans la continuité, même si succéder à une personnalité aussi connue et charismatique qu’Olaf n’est pas une mince affaire ! » - Roger Le Guyader

Réinventer le logement

Quelle sera sa feuille de route ? « Je m’inscris dans la continuité, même si succéder à une personnalité aussi connue et charismatique qu’Olaf n’est pas une mince affaire ! J’arrive dans un contexte inédit, marqué par la crise sanitaire et la guerre en Ukraine. Nous sommes dans une situation économique mondiale préoccupante. Il va falloir être innovant dans les montages pour réinventer les conditions d’accès au logement pour les plus modestes », explique le nouveau président.

Interrogé sur sa vision de Coop de Construction à vingt ans, Olaf Malgras se prend à rêver de logements présentant des caractéristiques innovantes : avec des portes intérieures coulissantes, des pédales sous les éviers et lavabos pour économiser l’eau, de véritables espaces de télétravail… Sans oublier de nouvelles pièces partagées pour un art de vivre réinventé ! De son côté, en pilote pragmatique, Roger Le Guyader prépare son plan de vol en évitant les turbulences. Et il sait pouvoir compter sur l’engagement de ses partenaires de référence, Néotoa et le département d’Ille-et-Vilaine, sans oublier la municipalité de Rennes et Rennes Métropole pour poursuivre une mission qui dure depuis sept décennies. 

Optimisez le financement de votre projet immobilier en Ille-et-Vilaine

  • Financement
  • Prêt à taux zéro
  • Location/accession PSLA
  • BRS
  • Aides (ANRU)
  • Défiscalisation
  • Consommation (RT 2012, BBC...)

Pour recevoir notre lettre d'information

Menu