Menu

Trois nouveaux administrateurs expérimentés

Ils se connaissent bien, et connaissent bien Coop de Construction.

---

Trois nouveaux administrateurs expérimentés

Le conseil d’administration de Coop de Construction se renouvelle et accueille trois acteurs engagés de longue date sur le territoire et dans le champ de l’habitat. Michel Gautier, ancien maire de Betton, Daniel Dein, ancien maire d’Orgères, et Jules Rault, ancien directeur général d’Espacil, expliquent ici les raisons de leur arrivée.

Ils se connaissent bien, et connaissent bien Coop de Construction. Les trois nouveaux administrateurs, nommés lors de l’assemblée générale du 7 juillet, partagent le goût du territoire et la passion de l’habitat. Deux d’entre eux ont été durant un quart de siècle élus locaux dans des communes périphériques rennaises. Michel Gautier a ainsi été 25 ans maire de Betton et vice-président de Rennes Métropole, et 20 ans conseiller départemental d’Ille-et-Vilaine. Son collègue Daniel Dein, lui, a été élu local puis maire d’Orgères durant 19 ans. Jules Rault, de son côté, a siégé au conseil municipal de La Mézière et fut directeur général d’Espacil, spécialiste du logement social.

Densification et imagination

« La question de la densification, très présente dans les débats d’actualité, m’intéresse, explique Michel Gautier. En tant que maire, j’ai autorisé les premiers immeubles R+4 dans ma commune. Il y a eu des oppositions au départ, mais la qualité de l’écriture architecturale et l’insertion de ces programmes dans le tissu urbain ont montré que cela fonctionnait », souligne l’ancien édile de Betton, qui continue d’être très attentif aux questions de mixité dans la ville. « On voit bien que la diminution de l’offre de terrains à bâtir va contribuer à la réécriture des plans locaux d’urbanisme intercommunaux (PLUI). Il faudra faire preuve d’imagination dans ce nouveau contexte ».

Renouvellement urbain

Un avis partagé par Daniel Dein. Membre du Codev, le conseil de développement de la métropole de Rennes, il copilote depuis fin 2021 un groupe de travail consacré au futur Plan local de l’Habitat (PLH) pour la période 2023-2027. « Dans le futur PLH, il y aura des prescriptions en termes de nombre de logements, de réhabilitation de logements existants, avec le renouvellement urbain. On va y introduire des matériaux nouveaux. On a beaucoup construit avec du béton, mais le bois, la terre et d’autres matériaux respectueux de l’environnement méritent d’être pris en compte », souligne l’ancien maire d’Orgères, qui se dit par ailleurs très attaché à développer une approche participative sur ces questions urbaines, avec les habitants.

Groupe de travail

Pour Jules Rault, venu du monde du logement HLM, deux dimensions sont particulièrement importantes : le logement des personnes âgées et le logement des jeunes. Chez Espacil, il a pu développer des actions concrètes dans ces deux directions, avec les Maisons Helena pour les séniors et des résidences pour étudiants et jeunes actifs. « J’arrive chez Coop de Construction avec ces deux expériences. Il m’a été demandé de participer à un groupe de travail sur le logement des personnes âgées. Je ne donne pas de recettes toutes faites, mais j’apporte mon vécu, cela permettra peut-être d’éviter certaines erreurs », explique celui qui vient, à titre personnel d’acquérir un logement aux Hauts de Plaisance, dans un programme porté par Coop, pour s’y installer dans quelques années lorsque l’entretien de son vaste jardin de la Mézière sera devenu trop lourd ! 

Optimisez le financement de votre projet immobilier en Ille-et-Vilaine

  • Financement
  • Prêt à taux zéro
  • Location/accession PSLA
  • BRS
  • Aides (ANRU)
  • Défiscalisation
  • Consommation (RT 2012, BBC...)

Pour recevoir notre lettre d'information

Menu